Food design

food design

Food design

« Entre la nature et la culture, la cui­sine assure (…) leur néces­saire arti­cu­la­tion » Claude Lévi-Strauss

Le food desi­gner n’est pas un chef à la recherche de nou­velles recettes. C’est un desi­gner, qui chal­lenge les formes, repense le sens de nos habi­tudes alimentaires.

Car au-delà de sa néces­si­té vitale, le repas est un acte qui nous défi­nit cultu­rel­le­ment. C’est un élé­ment de patri­moine et d’i­den­ti­té, un sys­tème de valeurs.

En redé­fi­nis­sant cette expé­rience, les desi­gners culi­naires repensent les rituels ali­men­taires. Ils ques­tionnent alors notre socié­té, nous amène à réflé­chir sur nos com­por­te­ments et remettent en cause notre culture.

 

food design

 

1. AU DÉBUT ÉTAIENT LES DESIGNERS

 

Marc BRETILLOT est l’une des pre­mières figures du food desi­gn. Il a ini­tié l’exercice avec en poche un diplôme de l’É­cole Boulle, spé­cia­li­té gra­vure sur acier, sou­li­gnant ain­si la dimen­sion extra-culi­naire de l’exercice.

Avec son Mil­le­feuille XL, il revi­site les stan­dards d’une pâtis­se­rie tra­di­tion­nelle pour glo­ri­fier sa valeur artisanale.

 

mille feuilles bretillot

 

Starck, autre figure pion­nière du food desi­gn, s’amuse à opti­mi­ser les pâtes en créant un desi­gn qui sim­pli­fie de la ges­tion du temps de cuis­son. Mieux encore, ce desi­gn per­met éga­le­ment à la sauce de se glis­ser de façon plus homo­gène dans le plat de pâtes !

 

pates starck

 

2. JE SAIS QUE JE NE SAIS RIEN

 

Nos consi­dé­ra­tions ali­men­taires sont limi­tées par des tra­di­tions ances­trales. Le Food desi­gn nous amène à ques­tion­ner nos cer­ti­tudes et leur redon­ner du sens.

 

Starck à nou­veau, s’amuse avec les limites du comes­tibles en pro­po­sant des « Spa­ghet­tis, huile d’olive extra-vierge, piment frais, gousse d’ail, branches de per­sil, pain sec broyé, accom­pa­gnés de galets de plage recou­verts d’algues ». Les galets ne sont évi­de­ments pas comes­tibles mais apportent un réel inté­rêt gustatif.

 

pates aux cailloux starck

 

Ger­main Bour­ré joue de son côté avec les carac­té­ris­tiques des ali­ments. Il trans­forme l’aptitude tant redou­tée du cho­co­lat à cap­ter les saveurs ambiantes en atout. Il ima­gine ain­si des cloches en cho­co­lats qui infusent sub­ti­le­ment le par­fum d’autres ali­ments. Alors que la tra­di­tion nous a ensei­gné d’éloigner le cho­co­lat d’aliments à l’odeur trop déve­lop­pée, Ger­main lui remet en cause cette habi­tude. Car c’est en cas­sant les codes que l’on fait avan­cer nos connaissances.

 

les cloches bourre

 

3. COSMOS ET CUISINE

 

Le des­tin de l’humanité est ailleurs, avec d’autres pra­tiques sociales. Le futur exi­ge­ra que nous ré-inven­tions les pro­cess ali­men­taires immé­mo­riaux. Ne serait-ce que pour suivre la migra­tion de notre espèce, et ne pas res­ter pri­son­nier d’une cui­sine orga­nique que l’on sera obli­gé d’abandonner si l’espèce humaine doit quit­ter la terre.

 

Le Clou et La Colle sont deux pro­cess qui inter­rogent sur la capa­ci­té de l’Homme à redé­fi­nir son éco-sys­tème. En effet, en incluant des pro­cess de fabri­ca­tion exo­gènes au monde ali­men­taire, nous sommes invi­tés à repen­ser les poten­tia­li­tés de fabri­ca­tion culinaires.

 

le clou et la colle

clou et colleclou et colle

 

4. JE FORME DONC JE SUIS

 

Man­ger n’est jamais vide de sens. Un rituel ali­men­taire est signi­fiant : on ne coupe pas les spa­ghet­tis car c’est tou­jours un argu­ment d’ex­clu­sion, de déli­mi­ta­tion d’une zone sociale vis-à-vis d’une autre, de sépa­ra­tion entre deux milieux.

 

Ain­si, Diges­tion est une assiette bri­sée en cho­co­lat. Cadeau de récon­ci­lia­tion post-scène de ménage, le cho­co­lat – connu pour ses ver­tues anti-dépres­seur et eupho­ri­santes – a pour voca­tion d’aider l’autre à digé­rer sa colère.

 

la colère huguet

 

5. LES TECHNO-MYTHES EXPLIQUES AUX HUMAINS

 

Comme le mou­ve­ment STREAMLINE appuyait la confiance abso­lue des années 50 en la tech­no­lo­gie, la vitesse et l’espace, le desi­gn ali­men­taire est lui aus­si por­teur des valeurs de son temps.

 

L’exploration intime de la matière, le trans­hu­ma­nisme ins­pirent nos desi­gners culi­naires. Les encou­ragent à fran­chir les limites invi­sibles de l’humainement accepté.

 

Pra­ti­quant la méta­phore scien­tiste, Dina­ra Kas­ko par­tage dans sa pra­tique de la cui­sine les valeurs d’exploration de notre époque. 

 

3x3x3  

 

6. ET CHEZ LES GRANDES MARQUES ?

 

lenotre buche

Pour la période de Noël, Starck a réa­li­sé pour la célèbre mai­son Lenôtre une bûche qui reprend non seule­ment l’allure d’un bloc de bois mais éga­le­ment son goût ! Une créa­tion qui nous incite à reprendre contact avec la signi­fi­ca­tion ances­trale d’une bûche de noël.

 

 

baies

En uti­li­sant ces baies semi-déshy­dra­tées, puis en les réhy­dra­tant dans de la bière, le consom­ma­teur découvre une nou­velle forme d’al­cool avec un poten­tiel de saveurs infi­nies ! Ain­si, cette expé­rience immé­mo­riale aux fruits fer­men­tés réaf­firme notre rap­port à la nature.

 

 

tobleroneLa marque Toble­rone innove dans le monde des tablettes de cho­co­lats en créant une forme ico­nique, qui raconte l’histoire de la marque et rap­pelle le mont Cervin.

Pro­té­gé à titre de marque, la forme tri­an­gu­laire de sa barre en cho­co­lat offre une expé­rience de dégus­ta­tion, conju­guant dou­leurs et appé­tences, qui redé­fi­nit le rap­port à l’aliment.

 

 

POURQUOI C’EST INTÉRESSANT

 

Au final, aujourd’hui, le FOOD Desi­gn s’adresse au cœur intime de ce qui nous résume comme Humain.

Ce levier de créa­tion puis­sant per­met de repo­ser les para­digmes de nos actes de consom­ma­tion alimentaire.

 

Ce qui nous nour­rit nous définit.

Si une marque arrive à véhi­cu­ler un mes­sage à tra­vers la food, elle arrive au plus près de ses consom­ma­teurs. Nos marques peuvent ain­si agir sur la moti­va­tion socié­tale intime des consom­ma­teurs et être en prise directe sur des besoins essen­tiels, avec toute l’intimité du rela­tion­nel marque/consommateur que cela implique.

 

Vincent Viard, Struc­tu­ral desi­gn manager 

 

Intéressé par ce type de projets ? Sachez que l’agence est notamment dotée d’un pôle structural design, pouvant vous accompagner dans la création et le design d’innovations connectées. Contactez-nous !

Mots clés : agence de bran­ding, struc­tu­ral desi­gn, desi­gn, innovation

 

 

 

2048 1365 France