L’éco-design : reprendre contact avec notre planète !

eco conception

L’éco-design : reprendre contact avec notre planète !

Une prise de conscience glo­bale secoue la pro­duc­tion indus­trielle mon­diale. Faire face alors à la réa­li­té d’une éco-res­pon­sa­bi­li­té force les marques à réagir rapi­de­ment et à deve­nir actrices de la révo­lu­tion éco­lo­gique. Vincent Viard, res­pon­sable du pôle struc­tu­ral desi­gn au sein de l’agence, nous décrypte les der­nières ten­dances en termes d’éco-design.

 

  • Envi­sa­ger le cycle de vie global

 

Ari Jóns­son, étu­diant en desi­gn islan­dais, a choi­si de fabri­quer des bou­teilles d’eau en bio-plas­tique à base de pro­téines bio­dé­gra­dable d’algues rouges comestibles.

Au-delà de cet exemple, la dif­fu­sion de maté­riaux com­pos­tables ou home-com­pos­tables, per­met de pro­je­ter une pro­duc­tion de biens de consom­ma­tions éco-acceptable.

 

eco conception

 

  • Nos excès pris en charge

 

La chaus­sure Ocean Plas­tic impri­mée en 3D par Adi­das est fabri­quée à par­tir de filets de pêche jetés et de déchets océaniques.

L’intelligence tech­no­lo­gique nous auto­rise aujourd’hui à ré-inté­grer nos déchets pas­sés dans un cycle indus­triel viable. Le génie enzy­ma­tique va même jusqu’à reve­nir aux molé­cules ori­gi­nales des matières des rési­dus récupérés.

Faire du neuf avec du vieux est le man­tra de la décennie.

 

eco conception

 

  • The Box : limi­ter l’impact envi­ron­ne­men­tal du e‑commerce

 

Cet embal­lage connec­té est dans la logique de l’optimisation des nou­velles voies du com­merce en ligne. Au-delà de réin­ven­ter les embal­lages de nos aïeux, ces nou­veaux packa­ging mixent notre époque digi­tale avec l’absolue néces­si­té d’éviter à 100 mil­liards de boites par an de deve­nir des déchets.

De plus, ce colis se veut éco­lo­gique : il est conçu à par­tir de maté­riaux recy­clés mais sur­tout il est réuti­li­sable plus de 1 000 fois, avant d’être à son tour recyclé.

L’innovation per­met­trait éga­le­ment de pré­ser­ver l’équivalent annuel de 700 mil­lions d’arbres  !

 

eco conception

 

  • La nature comme ambition

 

L’auto-génération de cer­tains orga­nismes per­met désor­mais d’industrialiser des maté­riaux natu­rel­le­ment bio-sourcés.

Eco­va­tive Desi­gn à New York a uti­li­sé des cham­pi­gnons pour créer une matière résis­tante à la cha­leur, au feu et aux chocs, bio­dé­gra­dable (même en anaé­ro­biose) et à faible éner­gie appe­lée Myco­bond. Pour être pro­duit, cette alter­na­tive aux mousses de calage n’exige qu’un hui­tième de l’éner­gie et un dixième du dioxyde de car­bone d’un maté­riau traditionnel.

eco conception

 

EN UN MOT

Enfin une bonne nou­velle ! La tech­no­lo­gie du 21ème siècle nous ouvre les portes d’un monde auprès duquel nous pou­vons reve­nir hum­ble­ment. Et ain­si réin­té­grer la grande chaine du vivant que nous n’aurions jamais dû quitter.

 

 

Inté­res­sé par ce type de pro­jets ? Sachez que l’agence est notam­ment dotée d’un pôle struc­tu­ral desi­gn, pou­vant vous accom­pa­gner dans la créa­tion et le desi­gn d’innovations éco-res­pon­sables. Contac­tez-nous !

1383 921 France