Retour sur la conférence We are animals

Retour sur la conférence We are animals

Jeu­di der­nier, plus de 60 per­sonnes — consul­tants, déci­deurs, ou encore acteurs du sec­teur sont venus assis­ter à notre confé­rence We are ani­mals! en par­te­na­riat avec l’ADN.

Revi­vez cette mati­née de débats en images !

Le rap­port à l’animal est un véri­table sujet de socié­té en pleine (r)évolution, qui se mani­feste de mul­tiples façons.

Aujourd’hui 90% des Fran­çais se déclarent concer­nés par le bien-être ani­mal*. Un péri­mètre qui s’élargit et dépasse celui des ani­maux de com­pa­gnie. Cette prise de conscience impacte toutes les indus­tries : les acteurs Pet­care bien-sûr, mais aus­si ceux de l’agro-alimentaire, des cos­mé­tiques, de la mode, du tou­risme, des loi­sirs, de l’hôtellerie…

Com­ment ce rap­port à l’animal est-il en train d’évoluer ?
Quels sont les nou­veaux enjeux et impacts pour les industries ?
Com­ment trans­for­mer ces muta­tions en oppor­tu­ni­tés pour les marques ?

Rachel Wag­ner et Arthur Sot­to, plan­neurs stra­té­giques chez Logic Desi­gn, ont décryp­té ce phé­no­mène et son impact pour les marques !

Aujourd’hui l’acquisition d’un ani­mal de com­pa­gnie est vécue comme le pre­mier stade de la paren­ta­li­té. Le lien entre ces ani­maux et leur adop­tant est de plus en plus fort. Pour plus de 68% des pro­prié­taires, ils font par­tie inté­grante de la famille.

De fac­to, les bud­gets liés à leur bien-être explosent. De plus en plus de marques surfent sur cette ten­dance, comme Ben & Jerry’s qui déve­loppe un « Dog­gie Des­sert » ou encore Nis­san qui adapte sa nou­velle Nis­san X‑Trail pour les pet-parents.

Côté marques, les consom­ma­teurs sont de plus en plus atten­tifs au trai­te­ment des ani­maux de rente. On observe par exemple une chute dras­tique de la consom­ma­tion d’œufs en cage depuis les années 2000, au pro­fit d’œufs issus de poules éle­vées dans de meilleures condi­tions (sol, plein air, bio…). Autre fait mar­quant, le cri­tère « vegan » est de plus en plus mis en avant par les marques de maquillage.

Ain­si, petit à petit, toutes les indus­tries s’adaptent à ce nou­veau paradigme.

 

Suite à la prise de parole de Rachel Wag­ner et Arthur Sot­to, Chloé Cha­zot, Com­mu­ni­ca­tions mana­ger chez Lush, Corinne Lesaine, vété­ri­naire pour la marque Japhy et Raphaël Sada­ka, co-fon­da­teur de l’assurance Dal­ma, se sont joints au débat pour par­ta­ger leur expé­rience lors d’une table ronde ani­mée par Nas­ta­sia Hagjadji.

 

Ce qu’on en retient :

Les 4 manières de sai­sir cette opportunité :

#1 Huma­ni­ser le petcare
#2 Ani­ma­li­ser votre marque en ajou­tant un seg­ment pet
#3 Ras­su­rer vos consommateurs
#4 Se pas­ser de l’exploitation animale

Les par­ti­ci­pants à la confé­rence ont ensuite pu pro­fi­ter d’un moment pri­vi­lé­gié d’échanges avec nos experts, dans le cadre ver­doyant de l’appartement Reeve, autour d’un petit-déjeu­ner gourmand.

Une mati­née riche en ensei­gne­ments et en débats, qui prouve l’intérêt des marques pour ce sujet ! #Wea­rea­ni­mals

Vous sou­hai­tez dis­cu­ter d’un pro­jet et ren­con­trer nos experts ? N’hésitez pas à nous contacter !

 

Source : * Ceva San­té Animale

1024 576 France